PICTURAMAS, le panorama du design graphique contemporain.

Rencontre avec Antoine Saba

RENCONTRE AVEC ANTOINE SABA


Photographe

Picturamas – Bonjour Antoine. Pourrais-tu te présenter en quelques mots pour nos ami(e)s Picturiens?

Antoine – Salut les Picturiens! Je suis originaire de Besançon, en Franche-Comté, et depuis mino pendouille un appareil photo autour de mon cou. Avec un papa photographe, une maman bourrée d’énergie, un grand frère musicien et une grande sœur toujours prête à relever les défis, je possède un héritage de valeurs qui m’a permis dès mon enfance de cultiver et partager mes émotions.

Comme bagages, un Bac + 2 en commerce et quelques expériences professionnelles dans divers domaines, notamment la restauration, la sécurité et le commerce.

Picturamas – Des expériences plutôt éloignées de la photographie. Comment en es-tu arrivé à la photo?

Antoine – J’ai toujours été attiré par le milieu artistique. Le jour où j’ai eu un réel déclic pour la photo, c’était lors d’une session studio musique, avec mon frère et ses potes. J’avais une application sur mon Iphone (que je possède toujours aujourd’hui) qui offre un traitement type argentique. J’ai pris quelques clichés des chanteurs. Ils ont aimé le rendu et s’en sont servis pour leur communication. À ce moment là, je me suis senti utile. J’ai eu le besoin de me perfectionner. L’envie d’approfondir. Quelques jours plus tard, arriva mon anniversaire. Mon frère avait réuni une cagnotte auprès de ma famille et mes potes. Et là, grosse Surprise! Un appareil photo.

Pour faire court, je suis tombé dans la photographie grâce à une application Iphone, un frère musicien, et des proches généreux.

Avec pas mal de magazines spécialisés et des amis photographes dans mon entourage, j’ai pu apprendre les règles de la photographie. Avec un collègue, nous avons créé un studio de photographie et vidéo, MS Studio. Aujourd’hui, nous en avons fait notre métier.

Picturamas – Pourrais-tu nous en dire plus sur ce studio? Quels sont vos projets?

Antoine – Notre studio se trouve rue de Dole à Besançon. Nous y accueillons particuliers et professionnels, et les accompagnons en vidéo et en photographie. Nous avons deux murs de shooting. L’un dispose de rouleaux de fond de couleur, l’autre est destiné à la création de décors.

Nous avons fait le choix avec mon collègue, de rendre le studio disponible à d’autres photographes et vidéastes, en le louant à un prix accessible. Un workshop a été organisé dès l’ouverture par Christophe, et d’autres s’en suivront certainement.

Comme projet, nous désirons développer notre offre, répondre à une demande plus grande, nous perfectionner dans des domaines particuliers, devenir en quelque sorte une entreprise de production visuelle.

Picturamas – Tu évoques tes liens avec le milieu musical. Êtes-vous spécialisés dans ce domaine ou avez-vous une clientèle plus élargie?

Antoine – J’ai fait mes armes en vidéo et en photographie dans le milieu musical, donc quelque part, oui,  j’ai des facilités dans ce domaine. Mais nous nous diversifions au maximum pour acquérir de l’expérience dans tous les domaines. Tel est notre projet. Être capable de répondre à toutes demandes, du reportage mariage aux photos de produits.

Picturamas – Pourrais-tu évoquer une expérience marquante, physiquement ou émotionnellement, dans l’exercice de ton art? 

Antoine – J’étais en Espagne chez une amie. Je m’étais levé super tôt pour photographier le levé de soleil, en bord de mer. J’étais en short, tee-shirt et malheureusement pas seul. Une colonie de moustique a surgi lorsque le soleil a pointé son nez. Quand je suis rentré, j’ai compté une vingtaine de piqûre. Ceci étant, j’en ai gardé un bon souvenir… J’ai eu le droit à 15 minutes de contemplation et un agréable moment de paix.

Picturamas – Avec quels matériels et logiciels travailles-tu?

Antoine – Je travail avec Nikon, le D810 et Photoshop et Camera raw. Quelques fois Lightroom pour le traitement de photos groupés.

Picturamas – Quelles sont tes sources d’inspiration pour exercer ton art? As-tu des photographes fétiches?

Antoine – J’aime beaucoup ce que fait Tom Hoops. J’ai pu participer à un de ses workshop à Londres et assister à un shooting destiné à un pote. J’aime aussi ce que fait JR! Notre Frenchie tant aimé à l’international. Je trouve qu’il a des superbes idées, poignantes, décalées, culottées. Un bel Artiste.

Sinon je m’inspire de la vie, des gens, de ce que je rencontre chaque jour, des pubs, des photographes Facebook…

Picturamas – Tu sembles aimer retransmettre des émotions humaines dans tes photos. Penses-tu être avant tout portraitiste? 

Antoine – En effet, votre analyse est bonne. Je suis réceptif aux émotions qui se dégagent des Hommes. J’aime les figer. Elles rendent mes clichés vivants. Cela fait-il de moi un portraitiste? Je ne sais pas. Je suis admiratif et sensible à la Photographie en générale, dès l’instant où un cliché retient mon attention.

Picturamas – Qu’est-ce qui t’as convaincu de rejoindre le projet Picturamas?

Antoine – L’équipe de choc qui la compose! Et bien sûr, la démarche altruiste mettant en lumière de nombreux artistes, étant trop souvent dans l’ombre.

Picturamas – Tu présentes sur Picturamas des photos prises en Thaïlande. Pourquoi ce pays? A quelle occasion t’y es-tu rendu?

Antoine – Un voyage de deux semaines dans ce pays en 2016. Une attirance pour les pays asiatiques. Curieux de cette culture qui m’était totalement inconnue. L’envie de la découvrir… Il fallait commencer par un pays, ce fut la Thaïlande.

Picturamas – As-tu des projets de voyage? Un lieu où tu souhaiterais absolument te rendre?

Antoine – Je suis parti deux fois au Vietnam, l’année suivante. La première fois seul, la seconde fois avec ma petite amie. J’ai le désire de découvrir tous les pays d’Asie du Sud-Est. Ne me demandez pas pourquoi… 

Donc oui, j’ai des projets de voyage et j’ai toute la vie pour les réaliser.

Picturamas – Enfin une dernière question pour clore cette belle rencontre : plutôt Ios ou Android?

Antoine – Il fut un temps, j’aurais dit Android. Mais photographier avec mon reflex me permet d’apporter une autre dimension à mes clichés grâce au traitement post-production. Donc, REFLEX!!!

Picturamas – Merci beaucoup, Antoine, pour le temps que tu nous as consacré pour mieux te connaître.

Antoine – Merci à vous Picturamas. Longue Vie!

Avis à ceux qui souhaitent en savoir plus sur le travail d’Antoine Saba, voici des liens vers ses travaux: flickr, facebook et le site MS Studio.

Partagez ce lien